espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6562 - Samedi 21 Septembre 2019

Sonelgaz et Sonatrach promurent leur stratégie énergétique

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le Président du Comité Algérien de l'Energie (CAE), et P-dg de Sonelgaz Chaher Boulakhras, a indiqué que les groupes Sonelgaz et Sonatrach travaillent collectivement pour faire face de « manière fiable » à la demande actuelle et future en énergie, particulièrement à la demande interne, et ce, lors du Congrès mondial de l’Energie qui se tient à Abou Dhabi (Emirats arabes unis) du 9 au 12 septembre en cours.

Il a précisé ainsi que le travail se fait à travers une gestion efficace des sources d’énergie ainsi que la fiabilité et la résilience des infrastructures énergétiques, selon un communiqué du CAE. Selon le même communiqué, le président de CAE a également insisté sur la volonté affichée de la part du secteur de l’énergie au terme d’une transition énergétique axée sur la productivité et l'efficacité énergétique de la production, du transport et de la distribution mais aussi sur un mix énergétique où les énergies renouvelables sont appelées à jouer un rôle de plus en plus prépondérant. Parallèlement, l’effort entrepris pour l’usage des produits réputés propres a été poursuivi par d’autres actions parmi lesquelles la généralisation avancée de l’utilisation de l’essence sans plomb dans le transport et de l’utilisation de l’électricité, ainsi que du gaz naturel et du GPL (Butane) comme combustibles, en remplacement, dans plusieurs usages, des produits comme le fuel-oil, le gasoil ou le pétrole lampant, réduisant ainsi les émissions polluantes de l’air et les gaz à effet de serre notamment dans les villes, ajoute le communiqué. Boulakhras a décrit ainsi le programme national de l’efficacité énergétique visant la réduction de la consommation globale d’énergie à l’horizon 2030. Il s’agit de l’amélioration des performances énergétiques des habitations et des villes et ce, à travers l’isolation thermique de logements, l’introduction de lampes à basse consommation, ainsi que l’installation de chauffe-eau solaires, plus que le remplacement au niveau de l’éclairage public des lampes à mercure par des lampes à sodium, de même que la promotion des carburants propres à l’exemple du GPL/c et du GNC. Par ailleurs, le même président a également indiqué, lors de son intervention dans un panel intitulé «libérer le potentiel de l’efficacité énergétique» que la présence de l’Algérie au Congrès mondial de l’énergie répond à «la volonté du secteur de favoriser un dialogue éclairé sur l’amélioration de la politique énergétique en prenant connaissance des performances des systèmes énergétiques des pays et en les considérant selon trois dimensions fondamentales : la sécurité énergétique, l’équité énergétique et la durabilité des systèmes énergétiques». «Équilibrer ces trois dimensions est un défi permanent et constitue le fondement de la prospérité et de la compétitivité de chaque pays», a-t-il ajouté. Pour ce qui est de l’équité énergétique, il a rappelé l’expérience algérienne en matière d’accès à l’énergie de par les efforts consentis dans le renforcement des capacités de production d’électricité, mais aussi des infrastructures de transport et de distribution - tant d’électricité et du gaz qui ont permis d’assurer une couverture énergétique optimale du pays. Il a mis en avant le nombre d’abonnés aux réseaux électrique et gazier qui a «fortement» augmenté pour atteindre près de 9 millions pour l’électricité et plus de 6 millions d’abonnés pour le gaz naturel en 2019.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub