espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6539 - Jeudi 22 Août 2019

Tirs sur l'aéroport de Mitiga, le trafic aérien suspendu «jusqu'à nouvel ordre»

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Des tirs de roquettes ont visé dimanche l'aéroport de Mitiga, le seul fonctionnel de la capitale libyenne, au premier jour d'une trêve temporaire à Tripoli, théâtre depuis plus de quatre mois de combats entre les forces gouvernementales et les troupes loyales au général à la retraite Khalifa Haftar.

Situé à quelques kilomètres à l'Est de la capitale, Mitiga se trouve dans la zone contrôlée par le gouvernement d'union nationale (GNA), basé à Tripoli. «L'aéroport de Mitiga a été la cible de tirs au matin du premier jour de l'Aïd al-Adha», a indiqué la direction de l'aéroport sur Facebook. Le trafic aérien a été suspendu «jusqu'à nouvel ordre», a ajouté la direction, qui a diffusé des photos montrant des colonnes de fumée à quelques mètres de la piste où sont stationnés les avions. Les belligérants se sont mutuellement accusés d'avoir violé l'accord d'une trêve temporaire réclamée par l'ONU durant l'Aïd al-Adha, une fête qui commence dimanche et se poursuit jusqu'à mardi en Libye. Khalifa Haftar a lancé le 4 avril des hostilités pour conquérir Tripoli, siège du GNA, reconnu par l'ONU. Après plus de quatre mois d'affrontements meurtriers, les forces de Haftar stagnent aux abords de la capitale, freinées par les forces loyales au GNA. Des chaînes de télévisions libyennes ont fait état d'échanges de tirs dimanche dans le secteur de la route de l'aéroport international de Tripoli, fermé et gravement endommagé en 2014 par des combats.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub