pub
Infos en ligne:
  • L'international algérien dans la cible de Chelsea ...

  • Les précisions d'Air Algérie sur l'interception d'un de ses avions par l'armée de l'air française ...

  • Le sport algérien grand perdant ...

  • Plusieurs morts dans un accident d'avion en Floride ...

  • Découverte du cadavre d'un dignitaire religieux enlevé fin 2016 ...

  • Enquête sur une vidéo montrant des pêcheurs jetant des quantités de sardines à la mer ...

  • Les techniciens de la maintenance entament une grève illimitée ...

  • L’Algérie se dirigera vers l’exportation de turbines d’énergie électrique ...

  • Le qatari Nasser Al-Khelaïfi interrogé par la justice en Suisse ...

  • Symposium sur le renouveau du football algérien ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6083 - Lundi 19 Février 2018

Yennayer célébré dans un caractère culturel et traditionnel

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Comme partout à travers le pays, la célébration d’Yennayer, a connu cette année sur l’ensemble du territoire de la wilaya de Blida, une dimension toute autre que celle du passé.

Si depuis l’indépendance et même avant, cette fête se limitait seulement à des rencontres familiales, l’année 2018, sera marquée par la consécration de la journée du 12 Janvier de chaque année comme journée chômée et payée, sur décision du président de la République M. Abdelaziz Bouteflika. Ainsi, cet évènement, a vu l’organisation de plusieurs manifestations à caractère culturel au niveau de la wilaya. La veille de cette manifestation, le secrétaire général du Haut-Commissariat à l'amazighité (HCA), Si El-Hachemi Assad, a indiqué mercredi à partir de Blida, qu’une réunion a été présidée lundi par le premier ministre, regroupant plusieurs ministères ayant une relation directe avec la promotion de la langue amazigh, à savoir les ministères de l’Education, de l’Enseignement supérieur et de la recherche, la Formation et l’Enseignement professionnelle ainsi que le HCA pour concrétiser sur le terrain les instructions du président de la République M. Abdelaziz Bouteflika qui vise la généralisation de la langue Tamazigh. Selon Assad, parmi les décisions prises lors de cette réunion, on note l’accord de l’allocation de 300 postes budgétaires supplémentaires afin de renforcer l’enseignement tamazigh dans le primaire. «Avec cette décision, il faut dire que nous allons vers la promotion et la généralisation de la langue Tamazigh à travers toutes les écoles du pays. Aujourd’hui, le Tamazigh est enseigné dans 38 wilayas du pays et nous comptons arriver à intégrer les 10 wilayas restant durant cette année », a précisé Hachemi Assad, lors de son intervention prononcée à l’occasion de la célébration de Yanayer dans la wilaya de Blida. Une autre décision aurait été prise lors du conseil interministériel, et qui porte sur la mise en place d’une commission intersectoriel pour préparer un avant-projet de loi organique relative à la création de l’académie de la langue de Tamazigh et qui sera présenté au parlement pour son adoption. Tout au long de son intervention le secrétaire général du HCA a indiqué qu’une commission d’experts a été mise en place pour prendre en charge les besoins de certains ministères en matière de traduction de documents administratifs en langue Tamazigh. Il annonça dans la foulé que les quittances d’eau et d’électricité, seront rédigées en langue Tamazigh. Il est également prévu les plaques de signalisation dans les transports, le tramway, le Metro vont aussi l’être en langue Tamazigh. «Après la création des instituts de la langue et culture de la langue Tamazight, à Bejaia, Tizi-Ouzou, Bouira et Batna, durant l’année universitaire 2016-2017, nous avons ouvert une section de la langue Tamazight à l’institut supérieur Bouzeréah et nous avons aussi proposé durant le dernier conseil interministériel, l’ouverture d’autres instituts dans d’autres régions», a indiqué El-Hachemi Assad. Une exposition d’articles servant comme moyen dans le secteur de l’agriculture, a été organisée (c’est le cas de jarres, des tamis et autres objets en céramique utilisés par la population Amazigh dans la région de Blida). Toute la région de Blida se prépare pour fêter pendant trois jours, cette commémoration d’Ynnayer dans l’ambiance et la convivialité. Comme d’habitude en cette date du 12 Janvier et pendant plusieurs jours certains commerçants changent d’activité et proposent des friandises à leur clientèle. En fin de semaine, les rues non seulement celles du chef lieu de la wilaya de Blida, mais aussi au niveaux des communes de la wilaya, sont investies par les revendeurs de fruits et de friandises, créant une certaine ambiance de fête qui rappel la célébration du mawlid en nabaoui. Asseguess, Ameguess.

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

Bedoui : «Le permis à point entrera en service en mars prochain»

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub