pub
Infos en ligne:
  • Les techniciens de la maintenance entament une grève illimitée ...

  • L’Algérie se dirigera vers l’exportation de turbines d’énergie électrique ...

  • Le qatari Nasser Al-Khelaïfi interrogé par la justice en Suisse ...

  • Symposium sur le renouveau du football algérien ...

  • L'ère Alcaraz prend fin six mois après, l'instabilité perdure chez les Verts ...

  • La FAF convoque les locaux en l'absence d'Alcaraz ...

  • Le Nigeria a composté son billet pour le Mondial 2018 ...

  • Au moins 17 morts et 26 disparus dans un naufrage ...

  • disparition d'un citoyen à Bouzguene, large mobilisation pour le retrouver ...

  • M. Guitouni prône des actions conjointes pour relever les défis actuels ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6010 - Samedi 25 Novembre 2017

Le président libanais estime que la liberté de M. Hariri a été «restreinte» en Arabie saoudite

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le président libanais Michel Aoun a des raisons de penser que «la liberté» de son Premier ministre démissionnaire Saad Hariri avait été «restreinte» en Arabie saoudite, selon un communiqué de la présidence.

Les déclarations ce dimanche du chef de l'Etat interviennent alors que M. Hariri devrait accorder dans la soirée un entretien depuis Ryadh à une chaîne de télévision libanaise. M. Aoun a dénoncé «les circonstances obscures dans lesquelles le Premier ministre Saad Hariri vit à Ryadh», selon un communiqué de la présidence. «Ces circonstances ont atteint le point où la liberté de M. Hariri a été restreinte, des conditions ont été imposées en ce qui concerne sa résidence et les contacts qu'il peut avoir, même avec les membres de sa famille», poursuit le président dans ce communiqué. «Ces circonstances font que toute position qu'il a pu prendre, qu'il va prendre, ou qui pourront lui être imputées (...) sont douteuses et ne peuvent pas être considérées comme des positions prises de son propre chef», précise le communiqué.

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

Locales 2017 : les altercations enregistrées sont sans effet sur les résultats

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub