espace pub
Infos en ligne:
  • Baccalauréat 55,88% de taux de réussite ...

  • Le président Bouteflika procède à un mouvement partiel dans le corps de la magistrature ...

  • L’Algérie termine à la 2e place du Championnats arabes open de natation ...

  • Les résultats du baccalauréat seront annoncés jeudi prochain ...

  • Infantino favorable à une candidature maghrébine conjointe ...

  • Ronaldo va quitter le Real Madrid pour la Juventus de Turin ...

  • L'international algérien Riyad Mahrez signe pour 5 ans à Manchester City ...

  • Le bilan provisoire monte à 100 morts ...

  • Abdelghani Hamel quitte la DGSN ...

  • le dirigeant Baghdadi suspendu pour une année ferme ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6209 - Mercredi 18 Juillet 2018

Le président libanais estime que la liberté de M. Hariri a été «restreinte» en Arabie saoudite

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le président libanais Michel Aoun a des raisons de penser que «la liberté» de son Premier ministre démissionnaire Saad Hariri avait été «restreinte» en Arabie saoudite, selon un communiqué de la présidence.

Les déclarations ce dimanche du chef de l'Etat interviennent alors que M. Hariri devrait accorder dans la soirée un entretien depuis Ryadh à une chaîne de télévision libanaise. M. Aoun a dénoncé «les circonstances obscures dans lesquelles le Premier ministre Saad Hariri vit à Ryadh», selon un communiqué de la présidence. «Ces circonstances ont atteint le point où la liberté de M. Hariri a été restreinte, des conditions ont été imposées en ce qui concerne sa résidence et les contacts qu'il peut avoir, même avec les membres de sa famille», poursuit le président dans ce communiqué. «Ces circonstances font que toute position qu'il a pu prendre, qu'il va prendre, ou qui pourront lui être imputées (...) sont douteuses et ne peuvent pas être considérées comme des positions prises de son propre chef», précise le communiqué.

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président Bouteflika décide le retrait de toute augmentation pour les documents administratifs

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub