Infos en ligne:
  • Lebib se retire de la course ...

  • Le président Bouteflika nomme les membres du gouvernement ...

  • Le président Bouteflika nomme Abdelmadjid Tebboune Premier ministre ...

  • Alcaraz boucle sa tournée européenne, 17 joueurs rencontrés ...

  • Aucune victime algérienne n'est à déplorer suite à l'attentat de Manchester ...

  • L'entraîneur Badou Zaki s'engage officiellement avec l'US Tanger ...

  • Démission du président Mahfoud Kerbadj ...

  • AG extraordinaire mercredi sur fond de tension ...

  • Tous les vols de la compagnie Air Algérie en partance d'Algérie suspendus en raison d'une grève ...

  • Les demi-finales reportées aux 20 et 24 juin prochain ...

Quotidien d'information indépendant - n° 5860 - Samedi 27 Mai 2017

Lamamra en visite de travail aux Etats-Unis

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, a entamé hier à Washington une visite de travail, où il s’entretiendra avec son homologue américain, Rex Tillerson. Les deux chefs de diplomatie traiteront les dossiers politiques et sécuritaires d’intérêt commun.

Ce déplacement de deux jours sera marqué par un premier tête-à-tête entre Lamamra et son homologue américain, Rex Tillerson, qui sera ensuite suivi par des entretiens avec de hauts responsables du Sénat et de la Chambre des représentants américains. Outre les relations bilatérales, les chefs de la diplomatie algérienne et américaine devraient évoquer la situation dans la région du Sahel, notamment les efforts déployés pour rétablir la paix au Mali et en Libye, a indiqué l’ambassadeur d’Algérie à Washington, Madjid Bouguerra. Les discussions porteront également sur d’autres questions internationales inscrites à l’agenda des Nations unies, notamment la question du Sahara Occidental, le processus de paix au Moyen-Orient et la crise en Syrie. Il s’agit de réaffirmer l’excellence des relations unissant les deux pays qui continuent à travailler pour les renforcer davantage dans les domaines politique, économique et sécuritaire, a ajouté l’ambassadeur. Alger et Washington veulent également saisir cette occasion pour renforcer leur concertation politique dans la perspective de la tenue de la prochaine session du dialogue stratégique, a-t-il dit. Au plan sécuritaire, «les Etats-Unis ont toujours apprécié le rôle joué par l’Algérie dans la lutte contre le terrorisme où son expérience de qualité» a été toujours soulignée dans le cadre de l’effort global pour lutter contre ce fléau mondial, a enchaîné Bouguerra. C’est à ce titre que le département de Rex Tillerson avait réaffirmé en février que l’Algérie est un «partenaire solide des Etats-Unis, jouant un rôle constructif dans la promotion de la stabilité régionale». Dans une fiche technique sur l’Algérie, publiée en février juste 24 heures après la prise de fonction du nouveau secrétaire d’Etat, la nouvelle administration américaine a relevé «la densité et la richesse des relations bilatérales», mettant en exergue l’importance des dialogues politique et militaire fréquents tenus entre Alger et Washington. Par ailleurs, les discussions prévues à Washington seront aussi centrées sur la coopération économique où il est relevé un intérêt américain de plus en plus grandissant pour le potentiel de l’économie algérienne, tel qu’en témoigne les dernières discussions à Alger sur l’accord-cadre sur le commerce et l’investissement (Tifa) et les contacts entrepris entre les opérateurs des deux pays en marge de la dernière Foire internationale d’Alger, a indiqué l’ambassadeur.

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

Le premier ministre précise sur le soutien de l'État pour les nouvelles entreprises

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub