Infos en ligne:
  • Lebib se retire de la course ...

  • Le président Bouteflika nomme les membres du gouvernement ...

  • Le président Bouteflika nomme Abdelmadjid Tebboune Premier ministre ...

  • Alcaraz boucle sa tournée européenne, 17 joueurs rencontrés ...

  • Aucune victime algérienne n'est à déplorer suite à l'attentat de Manchester ...

  • L'entraîneur Badou Zaki s'engage officiellement avec l'US Tanger ...

  • Démission du président Mahfoud Kerbadj ...

  • AG extraordinaire mercredi sur fond de tension ...

  • Tous les vols de la compagnie Air Algérie en partance d'Algérie suspendus en raison d'une grève ...

  • Les demi-finales reportées aux 20 et 24 juin prochain ...

Quotidien d'information indépendant - n° 5860 - Samedi 27 Mai 2017

Alger et Moscou discutent de la situation du marché pétrolier

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

En vue de renforcer la coopération bilatérale dans le secteur énergétique et de la situation du marché pétrolier mondial, le ministre de l’Energie, Noureddine Boutarfa, se rendra aujourd’hui, à Moscou où il s’entretiendra avec son homologue russe, M. Alexander Novak.

Selon un communiqué du ministère, les deux pays devront discuter de cette coopération bilatérale dans le secteur énergétique et de la situation du marché pétrolier mondial, et ce, pour renforcer la relation entre eux. Il est à rappeler que cette rencontre entre les deux ministres se tiendra à quelques jours de la réunion des pays de l'Opep prévue pour le 25 mai à Vienne. Cette mesure doit permettre «de réduire le niveau des stocks de pétrole à leur niveau moyen des cinq dernières années et de souligner la détermination des producteurs à assurer la stabilité, la prévisibilité et le développement durable du marché», avaient indiqué M. Novak et son homologue saoudien, Khaled Al-Faleh, dans un communiqué commun.
«Moscou et Ryad consulteront les autres pays producteurs de pétrole avant le 25 mai afin de parvenir à un consensus complet sur une prolongation pour 9 mois de l'accord de réduction de la production», avaient-ils avancé. Les pays membres de l'Opep et onze pays producteurs non membres vont discuter de la possibilité de prolonger l'accord de réduction de la production, à Vienne, les 24 et 25 mai, avait ajouté le ministre russe.

Pour sa part, le ministre koweïtien du Pétrole, Issam Elmerzoug, qui préside la commission chargée de vérifier les réductions, avait affirmé, lundi dernier, que les pays producteurs de pétrole devraient renouveler un accord sur une extension de six mois de la réduction de la production de pétrole. «Il y a un consensus presque total sur l'importance d'étendre l'accord sur au moins six mois», avait-il soutenu.
A ce propos, M. Boutarfa avait aussi indiqué récemment que l’Algérie était également favorable pour prolonger la durée de la baisse de la production du pétrole. Pour faire remonter les prix du pétrole, en novembre 2016, lors d'une réunion à Vienne, les pays de l'Opep et onze Etats non membres étaient convenus de réduire la production de pétrole de 1,8 million de barils par jour pendant le premier semestre 2017.
Pour rappel, le ministre de l'Energie, Noureddine Boutarfa, et le ministre espagnol des Affaires étrangères et de la coopération, Alfonso Dastis se sont entretenus, mardi passé, à Madrid, et ce, pour consolider la coopération entre les deux pays et d’investir de nouveaux créneaux mutuellement bénéfiques. M. Boutarfa et le chef de la diplomatie espagnole «ont marqué la volonté des deux pays de renforcer la coopération algéro-espagnole et d'investir de nouveaux créneaux mutuellement bénéfiques et créateurs de richesses et d'emploi», souligne la même source.

Par ailleurs, M. Boutarfa a rencontré les principaux responsables des grandes compagnies énergétiques espagnoles dont Repsol, Cepsa, Enagas, Técnicas Reunidas et le Groupe Villar Mir et Terra Sola. «Les parties ont abordé les projets en cours et les opportunités d'affaires et de partenariat, notamment dans le domaine de l'exploration, la production, la transformation, la pétrochimie et les énergies renouvelables», selon le communiqué.
Les deux parties ont ainsi examiné les relations bilatérales entre les deux pays, l’état d’avancement des projets de partenariat en cours ainsi que les perspectives de coopération et d’investissements et discuté des projets d'interconnexion électronique et gazière entre l'Algérie et l'Espagne et les partenariats dans le domaine de la commercialisation du gaz.
Les deux ministres ont également discuté des projets d'interconnexions électriques et gazières entre les deux pays ainsi que des partenariats dans le domaine de la commercialisation du gaz, et ce, de façon à renforcer davantage les relations d'affaires entre les deux pays.
Durant son séjour dans la capitale espagnole, M. Boutarfa a aussi présenté une communication à l’Institut royal Elcano, portant sur le secteur énergétique de l’Algérie et ses opportunités d’investissement et de partenariats.

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

Le premier ministre précise sur le soutien de l'État pour les nouvelles entreprises

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub