espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6562 - Samedi 21 Septembre 2019

«Pour le départ du système et la préservation des institutions de l’Etat»

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le président de Talaie El Hurryet a souligné, hier mardi, la nécessité de préserver l’Etat algérien. «L’Etat est sacré, nous le défendons, l’Etat algérien ne tombera pas car il est façonné par des hommes et des femmes héroïques», a-t-il écrit dans un post publié sur sa page facebook.

Les revendications du peuple, a-t-il observé, portent sur le départ du système corrompu et pourri, de ses hommes et ses femmes mais aussi de ses pratiques. « Les institutions de l’Etat doivent être préservées », suggère-t-il, mettant en garde contre ce qu’il a qualifié de risque de confusion s’agissant des revendications populaires. La veille, soit dans la journée d’avant-hier lundi, Ali Benflis a laissé entendre qu’au sein du parti, les cadres de sa formation politique ne se concentrent pas uniquement sur les problèmes les plus urgents du moment. «Nous ne regardons pas seulement le présent, malgré sa gravité, mais nous avons également une vision prospective pour préparer l'Algérie à ce qu'elle aurait dû être : un pays avec de grandes ambitions, un pays qui prend ses propres décisions et avance sans cesse, un pays qui ne devrait pas être mis au défi de devoir y faire face dans des circonstances absolument défavorables » a-t-il indiqué sur un autre post publié sur sa page facebook.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub