espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6562 - Samedi 21 Septembre 2019

Le Conseil des ministres adopte les deux projets de loi de l’Instance

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le premier Conseil des ministres présidé par le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah, s’est tenu lundi dans un contexte politique caractérisé par les progrès enregistrés par le processus qui doit conduire à l’élection présidentielle, en principe, avant la fin de l’année. Selon le communiqué publié à l’issue de cette réunion, le Conseil des ministres a entamé ses travaux par l’examen et l’adoption du projet de loi organique relatif à l’Autorité électorale nationale indépendante, présenté par le ministre de la Justice, Garde des Sceaux.

Ce projet de loi organique a été élaboré sur la base des suggestions présentées par l’Instance nationale de dialogue et de médiation (INDM), ayant couronné le processus de dialogue entamé avec les partis politiques, les personnalités nationales et les représentants de la société civile. Le Conseil des ministres a poursuivi ses travaux par l’examen et l’adoption du projet de loi organique modifiant et complétant la loi organique du 25 août 2016 relative au régime électoral. Cette révision législative vise à intégrer les différentes propositions et suggestions, formulées par la classe politique, les personnalités nationales et les représentants de la société civile, recueillies par l’INDM. Le Chef de l'Etat a souligné qu'avec ces deux textes, les pouvoirs publics et l’ensemble des acteurs de la scène nationale devront se mobiliser pour organiser l'élection présidentielle dans les délais requis, avec comme priorité absolue l'installation sans délai de l'Autorité nationale indépendante des élections, dès l'adoption des projets de lois organiques, conformément aux procédures constitutionnelles en vigueur.
Le Chef de l’Etat a exprimé sa conviction que ces deux projets de lois organiques, permettront d'entourer le prochain scrutin des garanties requises pour l'organisation dans les délais convenus, dans un climat empreint de sérénité et d'entente, une élection présidentielle incontestable, unique voie constitutionnelle et seule démocratique raisonnable pour permettre au pays de sortir de cette crise. Le chef de l’Etat a salué l'immense effort consenti par l’INDM. Il a également adressé ses salutations et sa considération au Haut Commandement de l'Armée, à sa tête M. le Général de Corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'ANP, pour «la clarté de ses engagements, son positionnement aux côtés de notre peuple en cette étape décisive de son histoire, et sa détermination à garantir le caractère pacifique des manifestations et à faire face, fermement et résolument, aux agissements attentatoires à notre intégrité territoriale et aux tentatives visant la sécurité et à la cohésion nationale».
Par ailleurs, le Chef de l'Etat a salué "les efforts dévoués" de l'ensemble des ministres, sous la conduite du Premier ministre M. Noureddine Bedoui, qui ont « permis aux pouvoirs publics de remporter le pari de la pérennité de l'Etat. L’ouverture des travaux du Conseil des ministres a été marqué par l’allocution du chef de l’Etat, suivie d'une communication du vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, le Général de Corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, et d'une communication du Premier ministre, Nouredine Bedoui, sur l’activité gouvernementale. Abdelkader Bensalah a rappelé qu’il s’est engagé, depuis la prise de ses fonctions à la tête de l'Etat, et dans des conditions connues de tous, «à travailler conformément à la Constitution».
Pour sa part, le général de corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP) a souligné que l'élection présidentielle, que l'Algérie s'apprête à organiser, constitue «la voie pour se relever de ses cendres et sortir de cette crise» que traverse le pays. Il a fait observer que « «certaines parties ont cru pouvoir orienter les événements suivant leur vision, loin de l'opinion de la majorité écrasante du peuple algérien et en conformité avec leurs intérêts personnels étroits, même si cela devait se faire aux dépens de l'Algérie et au détriment de son intérêt suprême, mais elles ont été déçues et l'Algérie a poursuivi son chemin à la lumière de l'accompagnement permanent de l'ANP à ce processus délicat et sensible». Quant au Premier ministre, Noureddine Bedoui, il a présenté les principaux axes des activités du gouvernement et les plus importantes décisions et mesures prises depuis la nomination du gouvernement.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub