espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6539 - Jeudi 22 Août 2019

Toute action qui affecte les droits des Palestiniens en Cisjordanie est «illégitime»

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

La présidence palestinienne a qualifié, lundi, d'illégitime toute action ou décision qui affecterait les droits des Palestiniens et la légitimité internationale, en réaction à des informations faisant état d'un projet visant à imposer un contrôle israélien sur les colonies juives implantées en Cisjordanie occupée.

«Cette action (contrôle israélien sur les colonies juives) aura de graves conséquences», a averti le porte-parole de la présidence, Nabil Abu Rudeineh, cité par l'agence palestinienne Wafa. Selon des informations diffusées par des médias israéliens, le premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, a adressé une demande de soutien au président américain Donald Trump, afin d'imposer la prétendue «souveraineté» israélienne aux colonies juives de Cisjordanie occupée avant les élections générales, prévues pour le mois prochain. Le porte-parole de la présidence palestinienne a dénoncé vigoureusement cette démarche israélienne de «jouer avec le feu», en relevant que «la stabilité et la sécurité sont indissociables et que la paix aura un prix». «Le peuple palestinien défendra ses droits, son histoire, son patrimoine et ses sanctuaires, peu importe la durée. La victoire à la fin sera au droit, à la justice, à la légitimité palestinienne d'abord et la légitimité arabe et internationale ensuite», a souligné M. Abu Rudeineh. L'ambassadeur américain en Israël, David M. Friedman, connu pour ses positions pro-israéliennes, a affirmé que «les Etats-Unis comprenaient le désir d'Israël de conserver certaines parties de la Cisjordanie».

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub