espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6539 - Jeudi 22 Août 2019

La police de l'occupant malmène les fidèles devant la Mosquée El-Aqsa

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

La police de l'occupation israélienne s'en est prise, dimanche, violemment aux palestiniens sur l'esplanade de la mosquée El-Aqsa occupée, alors qu'ils accomplissaient la prière de l'Aid al-Adha, selon des médias.

«C'est notre mosquée, c'est notre Aïd, mais l'armée de l'occupation est arrivée et elle a commencé à frapper et à lancer des grenades assourdissantes», a déclaré sur place, Assia Abou Snineh, 32 ans, tunique rose pâle et voile clair à l'Agence AFP. Le Croissant-Rouge palestinien a fait état, de con côté, de 14 blessés. La police de l'occupation israélienne a l'habitude de malmener les Palestiniens lors des fêtes religieuses. Par ailleurs, le ministère de la santé palestinien a fait part, tôt dans la matinée de dimanche, de décès d'un jeune âgé de 26 ans sous les balles de l'armée israélienne à Ghaza. 61 blessés Des affrontements entre policiers de l'occupation israélienne et fidèles palestiniens sur l'esplanade des Mosquées dans la ville sainte d'El-Qods occupée, ont fait au moins 61 blessés parmi les Palestiniens dimanche, premier jour de l'Aïd al-Adha. Après la prière à la mosquée Al-Aqsa, située au milieu de l'esplanade, des centaines de Palestiniens ont commencé à scander en arabe «Par notre âme, par notre sang, nous nous sacrifions pour toi Al-Aqsa». Des accrochages ont éclaté et les forces d'occupation, qui contrôlent l'accès de l'esplanade, ont utilisé des grenades assourdissantes pour tenter de disperser des manifestants, d'après des correspondants de presse sur place. «C'est notre mosquée, c'est notre Aïd, mais l'armée est arrivée et elle a commencé à frapper et à lancer des grenades assourdissantes», a déclaré Assia Abou Snineh, 32 ans. Le Croissant-Rouge palestinien a fait état 61 blessés, dont une quinzaine ont été hospitalisés. Un précédent bilan donné par la même source a fait état de 14 blessés. L'esplanade des Mosquées se trouve à El-Qods-Est, secteur palestinien de la ville occupé depuis 1967 par Israël, qui l'a ensuite annexé sans que cela ne soit reconnu par la communauté internationale. L'esplanade est le troisième lieu saint de l'islam. La Jordanie, de même que l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), ont dénoncé «l'agression» contre l'esplanade des Mosquées par les forces israéliennes, aussi blâmées par le secrétaire général de la Ligue arabe qui a appelé la communauté internationale à calmer le jeu pour éviter «une bataille religieuse dans la ville sainte» d'El-Qods occupée. «Cela montre la dimension religieuse du conflit» israélo-palestinien, a de son côté réagi Ismaïl Haniyeh, chef du mouvement de résistance palestinien Hamas, qui contrôle la bande de Ghaza depuis 2007. Israël est responsable des «incursions de colons» sur l'Esplanade des mosquées Le porte-parole du président palestinien Mahmoud Abbas, Nabil Abu Rudeineh, a tenu dimanche le gouvernement israélien pour responsable des «incursions de colons» aux abords de la mosquée d'Al-Aqsa dans la ville sainte d'El-Qods occupée. Dans un communiqué publié par l'agence de presse officielle palestinienne WAFA, M. Rudeineh a déclaré que M. Abbas était en contact avec «toutes les parties concernées pour stopper l'escalade israélienne» contre le peuple palestinien et les Lieux Saints, avertissant l'occupant israélien qui ne devrait pas «transformer ce conflit politique en conflit religieux». Dimanche, premier jour de l'Aïd al-Adha, des affrontements entre policiers de l'occupation israélienne et fidèles palestiniens sur l'esplanade des Mosquées, ont fait au moins 61 blessés parmi les Palestiniens. Après la prière à la mosquée Al-Aqsa, située au milieu de l'esplanade, des centaines de Palestiniens ont commencé à scander en arabe «Par notre âme, par notre sang, nous nous sacrifions pour toi Al-Aqsa». Des accrochages ont éclaté et les forces d'occupation, qui contrôlent l'accès de l'esplanade, ont utilisé des grenades assourdissantes pour tenter de disperser des manifestants, d'après des correspondants de presse sur place. L'esplanade des Mosquées se trouve à El-Qods-Est, secteur palestinien de la ville occupée depuis 1967 par Israël, qui l'a ensuite annexée sans que cela ne soit reconnu par la communauté internationale. L'esplanade est le troisième lieu saint de l'islam. La Jordanie, de même que l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), ont dénoncé «l'agression» contre l'esplanade des Mosquées par les forces israéliennes, aussi blâmées par le secrétaire général de la Ligue arabe qui a appelé la communauté internationale à calmer le jeu pour éviter «une bataille religieuse dans la ville sainte» d'El-Qods occupée. «Cela montre la dimension religieuse du conflit» israélo-palestinien, a de son côté réagi Ismaïl Haniyeh, chef du mouvement de résistance palestinien Hamas, qui contrôle la bande de Ghaza depuis 2007.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub