espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6585 - Jeudi 17 Octobre 2019

Nouvelle protestation des avocats aujourd’hui

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Les robes noires ont décidé d’investir la rue, encore une fois, aujourd’hui dans le cadre du soutien permanent au mouvement populaire et à toutes ses revendications. Cette fois-ci, la dénonciation publique des atteintes aux libertés individuelles est au menu de la protestation puisque les avocats disent solennellement «Non» à ces atteintes dont font partie, entre autres, les manifestants pacifiques.

La mobilisation du 11 juillet a été initiée par l’Union nationale des ordres des avocats (UNOA) qui a lancé un appel à tous les avocats algériens pour y participer massivement. L’appel des représentants des auxiliaires de la justice met en avant une manifestation importante à travers plusieurs régions notamment dans les grandes villes telle que Alger, Oran et Annaba. « Une action qui sera suivie par le boycott de toutes les activités des avocats au niveau des instances judiciaires ce même jour », soulignent les initiateurs du mouvement. L’UNOA estime que les violences constatées contre des manifestants vendredi passé sont «des pratiques contre les droits de l’Homme et une violation des conventions internationales ratifiées par l’Algérie ». L’organisation se dit, dans ces circonstances, prête à défendre tous les détenus d’opinion et appelle à leur libération.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub