espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6585 - Jeudi 17 Octobre 2019

Slimane Chenine élu nouveau président

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Slimane Chenine, le chef du groupe parlementaire Ennahda-El Adala-El Bina a été élu, hier, nouveau président de l’Assemblée populaire nationale (APN), en remplacement de Mouad Bouchareb, poussé vers la démission. Chenine a été élu parmi sept candidats de différents groupes parlementaires, dont notamment Mohamed Djemai, Athmane Lakhdar, Haouari Benaoula, Nourdine Belmedah....

Lors d’une séance plénière à l'Assemblée populaire nationale (APN) consacrée, hier, à l'élection du nouveau président de l'Assemblée en remplacement de Moad Bouchareb qui avait démissionné de son poste sous la pression des députés de son parti, le Front de libération nationale (FLN), le chef du groupe parlementaire Ennahda-El Adala-El Bina, Slimane Chenine a obtenu le soutien du FLN pour la présidence de l’APN. Il convient de noter que le Bureau de l'APN avait tenu, dimanche dernier, une réunion, sous la présidence du vice-président, Abderrezak Terbeche, consacrée à l'examen du rapport de la Commission des Affaires juridiques, administratives et des libertés de l'APN portant validation de la vacance du poste de président de l'APN et concertation autour de la date de la séance de l'élection du nouveau président. Les membres de la Commission des affaires juridiques ont confirmé la vacance du poste du président de l'APN après avoir pris acte de la démission présentée par l'ancien président Mouad Bouchareb. Le bureau de l'APN a procédé, par la suite, à la mise en œuvre des dispositions de l'article 10 du règlement intérieur en soumettant à la Commission des affaires juridiques et administratives et des libertés le dossier de vacance de la présidence de l'APN par suite de démission. Selon l'article 10 du règlement intérieur de l'APN, «en cas de vacance de la présidence de l'Assemblée populaire nationale (APN) par suite de démission, d'incapacité ou d'incompatibilité ou de décès, il est procédé à l'élection du président de l'APN suivant les mêmes modalités prévues par le présent Règlement intérieur, dans un délai maximum de quinze jours à compter de la déclaration de la vacance». Le Bureau de l'Assemblée populaire nationale se réunit obligatoirement pour constater la vacance et saisir la Commission chargée des affaires juridiques. Pour rappel, Mouad Bouachareb avait démissionné le jour même où était prévue la séance de clôture de l'APN, ce qui a entrainé le report de la cérémonie de clôture jusqu'à l'élection d'un nouveau président de la chambre basse. La démission de Bouchareb est intervenue suite au refus de plusieurs députés de collaborer avec lui tout en gelant les activités des structures de l'Assemblée.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub