espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6630 - Mardi 10 Décembre 2019

L’armée de l’air algérienne modernisée

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Profitant de l’expérience de l’utilisation des forces aériennes russes par de nouveaux systèmes de bombardement de précision lors du conflit en Syrie, l’armée de l’air algérienne a modernisé sa flotte (une quarantaine d’avions) de bombardiers légers Su-24 MK au format M2, rapporte un media d’armement. Selon cette source le format M2 est en théorie, un format uniquement réservé à la Russie et seule l’Algérie a eu l’autorisation de l’obtenir pour le moment.

L’armée de l’air syrienne a reçu dix appareils en cadeau de la part de son allié russe. Cette dernière modernisation (la troisième que reçoit la flotte algérienne) est véritablement révolutionnaire dans la mesure où elle permet à l’appareil d’une technologie des années 1980 de larguer des bombes lisses, y compris des très anciens stocks, avec la précision d’un appareil de dernière génération et d’une munition high-tech coûtant de 50 à 100 fois son prix. C’est grâce notamment à l’installation du système de contrôle de tir SVP-24 Sous-système spécial de calcul pour Sukhois 24. Ce sous-système comprend un ordinateur de calcul de trajectoire, des détecteurs atmosphériques et d’inertie, un nouveau HUD KAI-24 et datalink haut débit crypté.
La somme des capacités de l’ensemble des sous-ensembles va constamment interroger les satellites de positionnement (Glonass/GPS plus la station inertielle) sur la position exacte de l’avion par rapport à la cible, le tout en calculant les conditions météorologiques, la vitesse, l’angle d’attaque pour créer une bulle d’information transmise au pilote qui lâche ses bombes au moment idéal pour un coup au but.
L’avantage de ce système est qu’il fonctionne de jour comme de nuit, qu’il ne nécessite pas un visuel sur la cible ni qu’elle soit marquée au laser et ne nécessite aucune modification de la bombe elle même, a-t-on précisé. le système est efficace même à une altitude de plus de 5000 mètres, pour mettre à l’abri l’appareil contre les tirs de Manpads ou d’artillerie anti aérienne. le SVP-24 a démontré sa redoutable efficacité lors des bombardements en Syrie et il redonne un nouveau sens à l’utilisation du Su-24 au sein de l’armée de l’air algérienne. Plusieurs appareils ont déjà été réceptionnés et testés avec des résultats impressionnants selon les équipages.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub