espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6606 - Mardi 12 Novembre 2019

L’espoir d’une bonne récolte

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Grâce à une bonne pluviosité, la wilaya de Bordj Bou-Arréridj s’attend à une récolte de céréales de l’ordre de 1.250.000 quintaux. La campagne moisson-battage a été lancée dans la wilaya de Bordj Bou Arréridj avec l’espoir d’une bonne récolte pour cette branche qui reste la vocation première de la wilaya.

Au cours de la cérémonie de lancement de la campagne qui été présidée par le wali de la wilaya, M. Bekouche Benamar, cet espoir a été réitéré. La cérémonie a eu lieu à la ferme-pilote de Bir Chinou, située dans la commune de Aïn Taghrout, en présence des représentants de tous les secteurs concernés et, bien sûr, des paysans qui ont profité de l’occasion pour exposer au premier responsable de la wilaya leurs contraintes et leur vision pour une relance du secteur. Le choix de la ferme implantée sur une terre très fertile et la commune de Bir Kasdali, dominée par cette activité, n’est pas fortuit. Elles représentent l’aspiration à une meilleure exploitation des capacités de la région. La wilaya, qui a bénéficié, cette année, d’une bonne pluviométrie en hiver et même durant le printemps, n’a pas été contrariée par les éléments habituels, comme la grêle et surtout la sécheresse. Même si la saison des pluies a débuté en retard, obligeant les exploitations agricoles à attendre pour commencer la campagne des labours-semailles, l’opération s’est bien déroulée ensuite. Même la lenteur dans le traitement des dossiers pour l’obtention des crédits Rfig, dont se sont plaints également les agriculteurs, a connu un dénouement heureux grâce à l’intervention des responsables locaux qui ont sollicité l’appui du P-DG de la BADR. Grâce à la conjugaison de tous ces facteurs, les prévisions de récolte ont été revues à la hausse. La wilaya devra, selon les services de l’agriculture, engranger cette année 1.250.000 quintaux de céréales. Ce qui donnera un taux de rendement de 18 quintaux à l’hectare, un rendement jugé moyen par les spécialistes.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub