pub
Infos en ligne:
  • L'international algérien dans la cible de Chelsea ...

  • Les précisions d'Air Algérie sur l'interception d'un de ses avions par l'armée de l'air française ...

  • Le sport algérien grand perdant ...

  • Plusieurs morts dans un accident d'avion en Floride ...

  • Découverte du cadavre d'un dignitaire religieux enlevé fin 2016 ...

  • Enquête sur une vidéo montrant des pêcheurs jetant des quantités de sardines à la mer ...

  • Les techniciens de la maintenance entament une grève illimitée ...

  • L’Algérie se dirigera vers l’exportation de turbines d’énergie électrique ...

  • Le qatari Nasser Al-Khelaïfi interrogé par la justice en Suisse ...

  • Symposium sur le renouveau du football algérien ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6083 - Lundi 19 Février 2018

1 420 dossiers homologués en 2017 l’ANGEM de Béjaïa

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

L’année 2017 aura été exceptionnelle pour l’Angem de Béjaïa qui aura traité globalement un peu plus de 1 420 dossiers de crédits. Des crédits alloués aussi bien dans un cadre d’investissements dont le montant alloué oscille entre 100 000 DA et un million de dinars dont on compte plus de 233 projets financés.

Mais également le chapitre approvisionnement de matière première (AMP), qui court du seuil de 40 000 DA di à 100 000 DA qui couvre plus de 1.188 dossiers. Le dispositif ANGEM, qui rentre désormais dans les mœurs et fait exceptionnel très convoité par la gente féminine très présente en volet AMP, un chiffre dominant 964 dossiers contre 224. En projet par contre, ce sont les hommes qui s’imposent avec 150 dossiers contre 83 pour les femmes. La femme qui est de plus en plus présente aussi bien dans l’agriculture, l’artisanat, les services mais également dans l’industrie avec plus de 854 dossiers pour cette dernière filière en AMP et 39 en projet de cette même filière. S’agissant de la gente masculine, on enregistre sa dominance en agriculture, dans les services et à un degré moindre en industrie. Le dispositif s’implante peu à peu et tend à développer davantage de fonctions de proximité prisées pour l’heure de manière artisanale qui sont de grande utilité et qui avec toute la modernisation de leurs équipements n’exigent pas de lourds financements. Une politique qui a réussi après un travail minutieux mis en œuvre il y a quelques année, dont la promotion a été l’œuvre du personnel de l’agence qui est arrivé à faire du porte-à-porte, en participants aux foires, aux manifestations. Aujourd’hui, l’on peut se targuer de résultats probants auxquels ils a abouti au regard du grand nombre de dossiers traités sur ce plan.

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

Bedoui : «Le permis à point entrera en service en mars prochain»

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub