espace pub
Infos en ligne:
  • L'Algérie condamne avec "la plus grande vigueur le bain de sang" perpétré à Ghaza ...

  • Des vols vers Alger déroutés vers d`autres aéroports en raison d'un épais brouillard ...

  • La JSS et le NAHD assurés de participer à une compétition continentale la saison prochain ...

  • L'acquisition de la raffinerie d'Augusta a coûté moins de 1 milliard de dollars ...

  • L'accession du MO Béjaïa et la relégation du CRB Aïn Fakroune ...

  • Le fonds d'indemnisation des épargnants augmenté à 2 millions DA ...

  • Sauvetage de quatre pêcheurs au large du littoral entre Chlef et Mostaganem ...

  • Le FC Porto est assuré de remporter son 28e titre de champion du Portugal ...

  • Montée des eaux d'oueds et des routes bloquées suite aux intempéries ...

  • Le NAHD et la JSS nouveaux Dauphins, l'USM Blida en Ligue 2 ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6164 - Jeudi 24 Mai 2018

Ibazizene, Bordj-Ménaiel se souviendra toujours de toi !

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

IBAZIZENE Bélaid, un homme qui a fait des sacrifices pour l’Education Algérienne, il a formé des générations et inculqué le savoir dans les années post-indépendance à des éleves qui actuellement sont devenus des Ingénieurs, des médecins, des cadres au sein de l’Administration Algérienne et d’autres qui sont allés monnayer leurs connaissances en outre-mer.

On ne dira jamais assez sur ce personnage qui a marqué l’Ecole Algérienne par son savoir, son éducation, C’est un Instituteur chevronné de la vieille Ecole et un grand Educateur qui s’en va ! En parlant de lui, la boite à mémoire se réveille et se déclenche pour nous souvenir des Amara Ahmed, des Aiche, des Arbouz, des Benkhammsa, des Ali Lahmar, de Cheikh Messaoud, des Amellal, des personnes intégres qui ne sont plus de ce monde mais qui demeurent toujours vivantes dans notre esprit. IBAZIZENE Belaid plus connu par Mohamed était un homme intégre, qui est venu lui et son frére Boussad des fins fonds de la Grande Kabylie, plus précisément de Béni-Yenni, une ville réputée pour ses bijoux en argent pour occuper le poste d’enseignant dans le primaire- c’était un éducateur sympathique, ouvert et communicateur qui avait fait son cursus dans le domaine de l’éducation en passant par differentes étapes à savoir instituteur, puis directeur d’école et en dernier ressort responsable des cantines scolaires- IBAZIZENE Belaid avait de l’engagement au quotidien, il savait faire la part des choses, c’était un enseignant très compétent à l’écoute des éleves et des enseignants, il n’a ménagé aucun effort afin de répondre aux sollicitations des parents d’éléves à tout instant, car son souci était d’assurer de bonnes connaissances aux éleves, un quotidien en toute quiétude à tout un chacun. Selon les témoignages de ceux qui l’ont connus, Da Bélaid était un homme jovial et au comportement exemplaire digne d’un enseignant, il fait partie du décor de l’éducation : c’est un personnage, un instituteur professionnel et un pére de famille exemplaire, c’est le peu que l’on puisse dire de lui. Que dire de lui si ce n’est qu’il est venu très jeune à Bordj-Ménaiel, une ville hospitaliére et accueillante et dont les habitants l’ont tout de suite adopté, ses enfants sont tous nés dans la ville des coquelicots, à l’image de Mouloud, un ancien footballeur de la JS Bordj-Ménaiel qui actuellement est entraineur d’une formation en France, d’un autre fils cadre à Boumerdés, Bélaid est originaire de Benni-Yenni certes, mais il est ancré dans la ville qui lui a ouvert les bras, il a beaucoup donné à la jeunesse de Bordj-Ménaiel et personne ne dira le contraire, la preuve il fallait voir tout ce beau monde parti de Bordj-Ménaiel, pour assister à son enterrement. IBAZIZENE Bélaid est parti certes. «A dieu nous appartenons et à lui nous revenons» nous adressons toutes nos condoléances à sa famille.

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Grève des médecins : activation des mesures administratives au niveau des hôpitaux

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub