pub
Infos en ligne:
  • L'international algérien dans la cible de Chelsea ...

  • Les précisions d'Air Algérie sur l'interception d'un de ses avions par l'armée de l'air française ...

  • Le sport algérien grand perdant ...

  • Plusieurs morts dans un accident d'avion en Floride ...

  • Découverte du cadavre d'un dignitaire religieux enlevé fin 2016 ...

  • Enquête sur une vidéo montrant des pêcheurs jetant des quantités de sardines à la mer ...

  • Les techniciens de la maintenance entament une grève illimitée ...

  • L’Algérie se dirigera vers l’exportation de turbines d’énergie électrique ...

  • Le qatari Nasser Al-Khelaïfi interrogé par la justice en Suisse ...

  • Symposium sur le renouveau du football algérien ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6058 - Dimanche 21 Janvier 2018

Découverte d’une grotte à Mosta

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Un agriculteur a découvert, dimanche dans la commune de Nekmaria à l’est de la wilaya de Mostaganem, une grotte souterraine contenant des objets en poterie et des gravures murales remontant au 19ème siècle, a-t-on appris lundi de la Protection civile.

En effectuant des travaux ordinaires dans son champ au douar d'Ouled Messabih relevant de la commune de Nekmaria (80 km à l’est de Mostaganem), il fut surpris par l'effondrement du sol et l’apparition d'une fosse profonde, a-t-on indiqué. Aussitôt, une unité de la Protection civile de la daira de Achaacha s'est déplacée sur les lieux et a quadrillé le site pour éviter tout accident, tout en se lançant dans l’exploration de la grotte d'un diamètre de 12 mètres, une largeur de 4 mètres et une profondeur de 3 mètres. Lors de la fouille, des débris d'objets en poterie et des inscriptions en français sur les murs remontant à 1886, soit au 19ème siècle ont été découverts, a-t-on fait savoir. L’accès principal de la grotte renseigne sur un refuge pour les tribus de la région fuyant l'armée française». Pour rappel, la commune de Nekmaria compte, aussi, la grotte Frachih où 1.200 personnes de la tribu de Ouled Riah avaient péri dans des enfûmades en 1845, décidées par le général Pélissier, selon des sources historiques.

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

Réparation de téléphone portable... profession attire les jeunes

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub