espace pub
Infos en ligne:
  • Baccalauréat 55,88% de taux de réussite ...

  • Le président Bouteflika procède à un mouvement partiel dans le corps de la magistrature ...

  • L’Algérie termine à la 2e place du Championnats arabes open de natation ...

  • Les résultats du baccalauréat seront annoncés jeudi prochain ...

  • Infantino favorable à une candidature maghrébine conjointe ...

  • Ronaldo va quitter le Real Madrid pour la Juventus de Turin ...

  • L'international algérien Riyad Mahrez signe pour 5 ans à Manchester City ...

  • Le bilan provisoire monte à 100 morts ...

  • Abdelghani Hamel quitte la DGSN ...

  • le dirigeant Baghdadi suspendu pour une année ferme ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6209 - Mercredi 18 Juillet 2018

«Ma bkat hadra» reçoit le Grand prix

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

La pièce «Ma bkat hadra» (plus rien à dire) du Théâtre régional de Skikda a remporté le Prix du meilleur spectacle, le «Grand prix» de la 12e édition du Festival national du théâtre professionnel(FNTP), qui a pris fin dimanche à Alger.

Ecrite et mise en scène par Mohamed Cherchel, cette pièce s'est vue également attribuer le Prix du Jury, pour «la maitrise et la justesse de la performance collective», selon son président Allaoua Djeroua. La pièce «Kechrouda» du Théâtre régional de Souk Ahras a décroché le Prix du meilleur texte et mise en scène, attribué à Ahmed Rezak et celui de la meilleure musique, composée par Lahcène Amamra. Le prix de la meilleure scénographie est revenu à Djaballah Hamza pour la pièce «Le suicide de la camarade morte» du Théâtre régional d'El Eulma. Le comédien Mohamed-Tahar Zaoui a décroché le prix de la meilleure interprétation masculine dans la pièce «Al Attab» (La panne) du Théâtre régional de Batna et celui de la meilleure interprétation féminine est revenu à Korichi Sabrina pour son rôle dans «Kechrouda» du Théâtre régional de Souk Ahras, dont le comédien Mohamed Haoues a remporté le prix du meilleur second rôle masculin. Le prix du meilleur second rôle féminin a été attribué à Nadjla Tarli du Théâtre régional de Constantine avec la pièce «Salalim Edhalam» (Escalier de l’obscurité). Par ailleurs, la cérémonie de clôture a été marquée par la remise des distinctions aux lauréats de l'atelier international sur la critique théâtrale. A cette occasion, le ministre de la culture, Azzedine Mihoubi a s'est félicité du «niveau» de cette édition et de la «forte» présence du public, appelant les Théâtres régionaux à «intensifier» la production en Tamazight et à privilégier l'adaptation des textes algériens. Le 12e Festival national du théâtre professionnel qui a débuté le 23 décembre 2017 a mis en lice 16 spectacles.

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président Bouteflika décide le retrait de toute augmentation pour les documents administratifs

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub