pub
Infos en ligne:
  • Les techniciens de la maintenance entament une grève illimitée ...

  • L’Algérie se dirigera vers l’exportation de turbines d’énergie électrique ...

  • Le qatari Nasser Al-Khelaïfi interrogé par la justice en Suisse ...

  • Symposium sur le renouveau du football algérien ...

  • L'ère Alcaraz prend fin six mois après, l'instabilité perdure chez les Verts ...

  • La FAF convoque les locaux en l'absence d'Alcaraz ...

  • Le Nigeria a composté son billet pour le Mondial 2018 ...

  • Au moins 17 morts et 26 disparus dans un naufrage ...

  • disparition d'un citoyen à Bouzguene, large mobilisation pour le retrouver ...

  • M. Guitouni prône des actions conjointes pour relever les défis actuels ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6027 - Jeudi 14 Décembre 2017

L’INAPI a reçu 135 demandes de brevets d’invention en 2017

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Intervenant lors de l'inauguration de la 7ème édition du Salon national de l'innovation (SaInnov), le directeur général de l’institut national de la proprièté indiustrielle (INAPI), Abdelhafid Belmahdi a indiqué que son organisme a reçu 135 demandes de brevets d'invention depuis janvier 2017 contre 80 en 2016, annonçant, par la même occasion qu’un projet portant sur l'installation des bureaux de transfert de technologie (BTT) était en cours d'élaboration par le ministère de l'Industrie et des mines en collaboration avec les ministères, respectivement, de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, et de la Poste et des technologies d'information et de communication.

Le même responsable a expliqué que ce projet sera lancé très prochainement, précisant, dans ce sens que les BTT visent à exploiter des brevets d'invention au niveau non seulement des universités mais aussi des individus et à jouer le rôle de médiateur entre le chercheur et l'entreprise.
De son côté, le secrétaire général du ministère de l'Industrie et des mines, M. Kheireddine Medjoubi, a précisé, à la presse que le grand défi à relever est celui de la transformation de l'industrie algérienne qui passe par l'élite, à travers notamment les inventions et l'innovation, tout en évoquant l’importance du niveau et la qualité des inventions présentées qui dénotent, selon lui, que l'Algérie a le potentiel pour s'offrir une part dans le marché de l'économie de la connaissance.
Répondant à la question concernant le rôle de son département ministériel dans l'établissement des liens entre les inventeurs et les investisseurs, M. Meddjoubi a affirmé qu'il s'agit d'une stratégie au niveau de ce ministère et du gouvernement, soulignant à ce propos le rôle de la Direction de la compétitivité industrielle et des autres structures qui assurent la synergie entre les différents intervenants.
A noter que le salon de l'innovation constitue un espace regroupant les entreprises innovantes ayant participé aux différentes éditions du Prix national de l'innovation ainsi que les inventeurs détenant des brevets d'inventions et des agences et institutions soutenant les entreprises et la recherche telles l'INAPI, l'Agence nationale de développement de la PME et le Centre de facilitation des pépinières d'entreprises, selon les organisateurs.

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

affrontement entre les palestiniens et les juifs et réaction du monde musulman

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub