pub
Infos en ligne:
  • Les techniciens de la maintenance entament une grève illimitée ...

  • L’Algérie se dirigera vers l’exportation de turbines d’énergie électrique ...

  • Le qatari Nasser Al-Khelaïfi interrogé par la justice en Suisse ...

  • Symposium sur le renouveau du football algérien ...

  • L'ère Alcaraz prend fin six mois après, l'instabilité perdure chez les Verts ...

  • La FAF convoque les locaux en l'absence d'Alcaraz ...

  • Le Nigeria a composté son billet pour le Mondial 2018 ...

  • Au moins 17 morts et 26 disparus dans un naufrage ...

  • disparition d'un citoyen à Bouzguene, large mobilisation pour le retrouver ...

  • M. Guitouni prône des actions conjointes pour relever les défis actuels ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6027 - Jeudi 14 Décembre 2017

La sensibilisation avant la rétorsion

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Vingt morts et 121 blessés victimes de 74 accidents de la route survenus durant les 11 premiers mois de l’année 2017 dans la wilaya de Annaba, tel est le macabre bilan présenté par groupement de la gendarmerie nationale.

Même si ces chiffres sont en nette baisse comparativement à 2016 avec ses 110 accidents, 28 morts et 121 blessés, il n’en demeure pas moins que les drames vécus sont de trop. Et pour cause, ils ont pour origine des fautes humaines tel que le non-respect des dispositions du code de la route avec en tête l’excès de vitesse. D’où la campagne de sensibilisation et de lutte pour l’instauration d’une réelle sécurité routière lancée du 30 novembre au 14 décembre 2017 par la gendarmerie nationale à travers l’ensemble des régions du pays.
C’est à dire que l’Etat a pris les choses sérieusement en mains pour amener les conducteurs au respect des dispositions du code de la route. Pour également, chercher les voies et moyens à mettre en application pour une conduite automobile assurée. Il a été démontré la méconnaissance ou la non maîtrise du code de la route dans notre pays souvent à l’origine de nombreux cas d’accidents mortels enregistrés sur le territoire national.
C’est pourquoi, soucieuse d’apporter sa contribution à la réduction de ce que chaucuns qualifient de phénomènale, d’ou la gendarmerie nationale a lancé cette campagne de sensibilisation. Une des étapes s’est déroulée hier. C’était à quelques dizaines de mètres de la Gare Routière Med Mounib Sendid sur la RN 44 Ouest reliant Annaba à Skikda. Il s’agit d’un axe routier qualifié de véritable calvaire pour les usagers.

Quotidiennement caractérisé par un va et vient incessant des automobilistes, cet axe est aggravé par une bretelle et un nombre important de panneaux de signalisation très peu respectés par les usagers. Très habitués à les violer, les automobilistes se sont heurtés aux premières heures d’hier à un important dispositif d’éléments de la gendarmerie nationale, les obligeant à emprunter les voies normales de la circulation.
«C’est une campagne de sensibilisation que nous organisons avec la collaboration de plusieurs partenaires. Dans le lot, il y a les animateurs de l’UGCAA, la direction des transports, les travaux publics, les scouts… Elle a démarré le 30 novembre et devrait s’achever le 14 décembre prochain» a indiqué le premier responsable de la gendarmerie de la wilaya de Annaba. Hier, c’était la énième sortie des éléments de la gendarmerie nationale, accompagnés de leurs partenaires occasionnels et des représentants de la presse locale et nationale.
Au menu, la sensibilisation sur le respect du code de la route sur la base du principe : «une conduite sécurisée pour ta sécurité et celle des autres». L’étape de Annaba d‘hier a donc ciblé les conducteurs de poids lourds, notamment ceux à chargement spécifique et autres engins de travaux publics ainsi que les transporteurs des voyageurs.

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

affrontement entre les palestiniens et les juifs et réaction du monde musulman

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub