pub
Infos en ligne:
  • L'international algérien dans la cible de Chelsea ...

  • Les précisions d'Air Algérie sur l'interception d'un de ses avions par l'armée de l'air française ...

  • Le sport algérien grand perdant ...

  • Plusieurs morts dans un accident d'avion en Floride ...

  • Découverte du cadavre d'un dignitaire religieux enlevé fin 2016 ...

  • Enquête sur une vidéo montrant des pêcheurs jetant des quantités de sardines à la mer ...

  • Les techniciens de la maintenance entament une grève illimitée ...

  • L’Algérie se dirigera vers l’exportation de turbines d’énergie électrique ...

  • Le qatari Nasser Al-Khelaïfi interrogé par la justice en Suisse ...

  • Symposium sur le renouveau du football algérien ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6083 - Lundi 19 Février 2018

L’hôpital mère et enfant opérationnel dès la fin 2017

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le futur hôpital mère et enfant de Béjaïa, en plus d’être un chef-d’œuvre architectural, est un espace complet et autonome à même d’assurer la prise en charge totale, aussi bien de la parturiente que des nouveaux-nés en suivi post- natal, pédiatrique et chirurgical.

Ce sont les retards causés à cet édifice aujourd’hui qui ont alourdi quelque peu la charge de la clinique, qui se voyait à la fois submergée, notamment en été et œuvrant bien loin de ses espaces dont certains étaient dispensés à l’hôpital Khellil Amrane. Cette structure jouxtant la clinique d’accouchement de Targa Ouzemour, qui est son prolongement naturel, est achevée en totalité, assure-t-on et n’attend que de recevoir les équipements dont un cahier des charges est en élaboration au niveau de la Direction de la santé et de la population (DSP) sur instruction de Hattab Wali de Béjaïa pour accélérer son processus de financement. Selon le directeur du CHU, le Pr Danoun, qui assure que la nouvelle entité, soulagera l’hôpital central de nombreuses tâches qu’elle reprendra à son compte. Il dispose de 140 lits, 6 salles d’opérations, des urgences, pédiatrie d’une chirurgie infantile. De quoi assurer le suivi en pré et post-natal avec toutes les commodités. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui ou la clinique en plus de voir ses missions dispersées et son personnel réduit, se voit assurer des services hors wilaya.

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

Bedoui : «Le permis à point entrera en service en mars prochain»

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub