Infos en ligne:
  • Symposium sur le renouveau du football algérien ...

  • L'ère Alcaraz prend fin six mois après, l'instabilité perdure chez les Verts ...

  • La FAF convoque les locaux en l'absence d'Alcaraz ...

  • Le Nigeria a composté son billet pour le Mondial 2018 ...

  • Au moins 17 morts et 26 disparus dans un naufrage ...

  • disparition d'un citoyen à Bouzguene, large mobilisation pour le retrouver ...

  • M. Guitouni prône des actions conjointes pour relever les défis actuels ...

  • Le pétrole en légère hausse, le Brent à plus de 54 dollars ...

  • Les réserves de change à 105 milliards de dollars ...

  • L'Algérie exprime sa "grande préoccupation" et appelle à la "protection en urgence" des Rohingya ...

Quotidien d'information indépendant - n° 5982 - Dimanche 22 Octobre 2017

La CNR sera en situation d’équilibre grâce à l’aide de l’Etat

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le Directeur général de la Sécurité sociale au ministère du Travail, de l'emploi et de la sécurité sociale, Djaouad Bourkaib, a fait le point de la situation en matière de sécurité sociale et de retraite, dans l’entretien qu’il a accordé, hier, à la chaîne 3 de la radio nationale dont il était l’invité de la rédaction.

Il estime que toutes les branches de la sécurité sociale (maternités, maladies, invalidités, chômage, accidents de travail, maladies professionnelles, etc) sont en équilibre, à l'exception de celle de la retraite qui connait des difficultés financières. La situation difficile du système de retraite n’est pas propre à l’Algérie, a-t-il précisé, c’est une tendance mondiale due à une série de facteurs : conjoncture économique, évolutions démographiques, accroissement de l'espérance de vie, etc. L’Etat a pris des mesures face à cette situation : la Caisse nationale de retraite (CNR) bénéficiera, pour la première fois, d’une subvention d’équilibre de 500 milliards de dinars (montant représentant la dette de la CNR), qui est allouée dans le projet de loi de Finances (PLF) 2018 et d’une contribution de solidarité à hauteur de 1%, prélevée sur les opération d’importations des marchandises pour la revente en Algérie. C’est la preuve, a-t-il ajouté, que l'Etat reste garant d'un système de protection sociale important et confirme sa nature sociale. La caisse s'est fixée comme objectif pour les prochaines années, d'atteindre 3 millions de nouvelles affiliations et ce, grâce au nouveau dispositif mis en place, consistant en des mesures de redressement prises par les pouvoirs publics dans le cadre du plan d'action du Gouvernement, comprenant des actions ciblées : récupération des fraudes, lutte contre l'évasion fiscale et les non-déclarations, recouvrements forcés, mise en place de nouveaux instruments de contrôle, etc. Dans ce cadre, M. Bourkaib a encouragé les personnes activant dans l'informel à s'affilier volontairement, mettant en avant l'avantage majeur de ce faire et précisant qu'un processus de trois ans est prévu à cet effet. L'enjeu, a-t-il explicité, étant l'élargissement de la base cotisante qui passe également par de nouvelles mesures inclusives visant à intégrer le secteur informel ainsi que par les nouvelles formes de travail. Quant au Fonds de réserve de la retraite, destiné aux générations futures et financé sur la base de 3% de la fiscalité pétrolière, il a atteint actuellement les 429 milliards de DA, a-t-il révélé. Djaouad Bourkaib a ajouté qu'un montant supplémentaire de 66 milliards DA est attendu alors que la Loi de Finance 2018 prévoit d'y verser 88 milliards DA, ce qui représente, un montant global assez intéressant pour ce Fonds pour les 10 prochaines années.

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev en Algérie

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub