espace pub
Infos en ligne:
  • L'Algérie condamne avec "la plus grande vigueur le bain de sang" perpétré à Ghaza ...

  • Des vols vers Alger déroutés vers d`autres aéroports en raison d'un épais brouillard ...

  • La JSS et le NAHD assurés de participer à une compétition continentale la saison prochain ...

  • L'acquisition de la raffinerie d'Augusta a coûté moins de 1 milliard de dollars ...

  • L'accession du MO Béjaïa et la relégation du CRB Aïn Fakroune ...

  • Le fonds d'indemnisation des épargnants augmenté à 2 millions DA ...

  • Sauvetage de quatre pêcheurs au large du littoral entre Chlef et Mostaganem ...

  • Le FC Porto est assuré de remporter son 28e titre de champion du Portugal ...

  • Montée des eaux d'oueds et des routes bloquées suite aux intempéries ...

  • Le NAHD et la JSS nouveaux Dauphins, l'USM Blida en Ligue 2 ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6164 - Jeudi 24 Mai 2018

Projet de résolution réaffirmant le droit du peuple sahraoui

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

La quatrième commission de l'Organisation des Nations unies chargée des questions politiques spéciales et de la décolonisation a adopté mardi un projet de résolution réitérant le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination.

La quatrième commission s'est félicité «des efforts déployés par le Secrétaire général et son envoyé personnel (pour parvenir) à une solution politique qui soit mutuellement acceptable et assure l’autodétermination du peuple du Sahara occidental», souligne le projet de résolution qui rappelle la responsabilité de l’ONU à l’égard du peuple sahraoui. La commission de la décolonisation a réitéré «le droit inaliénable de tous les peuples à l’autodétermination et à l’indépendance, conformément aux principes énoncés dans la Charte des Nations unies et dans sa résolution 1514 du 14 décembre 1960, qui contient la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux».Le projet de résolution, adopté sans vote, a également réaffirmé le mandat du Comité des 24 concernant la décolonisation du territoire du Sahara occidental, désavouant l’ambassadeur du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hillal, qui voulait le remettre en cause en prétendant faussement que le règlement du conflit au Sahara occidental était l’apanage du Conseil de sécurité.

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Grève des médecins : activation des mesures administratives au niveau des hôpitaux

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub