Infos en ligne:
  • Lebib se retire de la course ...

  • Le président Bouteflika nomme les membres du gouvernement ...

  • Le président Bouteflika nomme Abdelmadjid Tebboune Premier ministre ...

  • Alcaraz boucle sa tournée européenne, 17 joueurs rencontrés ...

  • Aucune victime algérienne n'est à déplorer suite à l'attentat de Manchester ...

  • L'entraîneur Badou Zaki s'engage officiellement avec l'US Tanger ...

  • Démission du président Mahfoud Kerbadj ...

  • AG extraordinaire mercredi sur fond de tension ...

  • Tous les vols de la compagnie Air Algérie en partance d'Algérie suspendus en raison d'une grève ...

  • Les demi-finales reportées aux 20 et 24 juin prochain ...

Quotidien d'information indépendant - n° 5860 - Samedi 27 Mai 2017

Promouvoir la coopération bilatérale et multiplier les échanges entre les pays membres

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

«Cette réunion a eu à passer en revue un certain nombre de sujets relatifs au rôle des instituts dans la diplomatie contemporaine et dans un monde globalisé, la promotion et le renforcement de la coopération, la mise en place d'un network, la personnalisation des rencontres entre les responsables et la possibilité de conclure des instruments de coopération entre nos instituts», a indiqué la directrice générale de l'Institut diplomatique des relations internationales (Idri), Amina Mesdoua.

En effet, les travaux de cette réunion regroupant les directeurs des instituts diplomatiques et établissements similaires des pays du dialogue 5+5 ont débuté hier au ministère des Affaires étrangères dans le cadre de la coprésidence de l'Algérie de ce dialogue pour la période 2016-2018. Présidée par la directrice générale de l'Idri, cette réunion de deux jours a vu la participation, aux côtés de l'Algérie, de la Tunisie, la Mauritanie, la Libye, le Maroc, l'Italie, la France, l'Espagne et le Portugal. Cette réunion s'inscrit dans le prolongement de la mise en oeuvre des recommandations de la 13e réunion des ministre des Affaires étrangères qui s'était tenue à Marseille en 2016.
Mme Mesdoua s'est déclarée «convaincue» qu'à la faveur de cette rencontre, les relations entre les instituts diplomatiques et établissements similaires des pays du dialogue 5+5 «vont se renforcer et se développer afin de promouvoir la coopération bilatérale et multiplier les échanges», ajoutant que cette réunion permettra aux participants de «s'imprégner et de s'enrichir des expériences des uns et des autres pour faire des instituts des passerelles de coopération dans le domaine du savoir et de l'éducation». «Je voudrais me féliciter des relations qui existent entre l'Idri et certains instituts diplomatiques présents et avec lesquels nous avons déjà signé un mémorandum d'entente», a-t-elle rappelé.

Mme Mesdoua a, par la même occasion, mis l'accent sur les étapes franchies par l'Idri depuis sa création en 2002 à travers la formation et le perfectionnement de plus de 400 diplomates, l'organisation de conférences, séminaires et ateliers thématiques en relation avec les grandes échéances de l'actualité internationale. Pour rappel, à la 13e réunion qui s’est tenue en 2016, les ministres des Affaires étrangères des pays membres du Dialogue 5+5 ont examiner «plusieurs questions régionales et internationales telles que la situation en Libye, en Syrie et en Irak, la sécurité et la lutte contre le terrorisme, le développement et la coopération, l'éducation, l'emploi et la jeunesse, les défis climatiques dans la perspective de la COP 22».
Dans un éditorial publié dans le dossier de presse à l’occasion de cette réunion, le ministre français des Affaires étrangères du Développement international, Jean-Marc Ayrault, a souligné que cette rencontre permettra aux pays membres de «renforcer (le) dialogue et (les) coopérations en matière de sécurité, dans un moment où les crises régionales, en Syrie, en Irak, en Libye, au Sahel et au Proche-Orient (à) sont un sujet de vive préoccupation.
La lutte contre le terrorisme et la radicalisation ont été au coeur des débats ainsi que les crises régionales lors de cette 13e réunion des ministres des Affaires étrangères, qui fera le point, selon le Quai d’Orsay, sur les différentes crises régionales, en particulier les crises libyenne et syrienne, l’Irak, le Sahel et aborderont l’initiative française sur le processus de paix au Proche-Orient.

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

Le premier ministre précise sur le soutien de l'État pour les nouvelles entreprises

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub