Infos en ligne:
  • Kader Japonais au 53e Festival de Carthage ...

  • Incendie d’un camion-citerne 123 morts et une centaine de blessés ...

  • L’ES Sétif bat le MC Alger et rejoint le CRB en finale ...

  • Championnats d’Afrique 2017 Benbaziz en finale ...

  • Beihdja Rahal enchante le public algérois avec son nouvel album ...

  • Infantino "confiant" pour le Mondial-2022 au Qatar ...

  • "Il n'y a pas d'état d'urgence non déclaré" en Algérie ...

  • Un sexagénaire tue trois personnes à Taghzout à l’aide d’un fusilde chasse ...

  • Deux journalistes viennent de nous quitter à jamais ...

  • Une terroriste accompagnée de ses 3 enfants se rend aux autorités militaires à Jijel ...

Quotidien d'information indépendant - n° 5884 - Samedi 24 Juin 2017

Le grand jeu

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le match ESS-USMA a, en dehors du résultat, le mérite d’avoir concouru à délier les langues et de faire apparaître au grand jour la triste réalité de notre football. Le président de l’Entente a sorti le grand jeu, autant que les membres de son staff technique manifestement sortis de leurs gonds pour cracher les quatre vérités, du moins ce qu’ils considèrent comme telles.

Ils ont choisi le moment propice pour dire haut ce que tout le monde pense bas. Pire encore, de se retirer du championnat et il semblerait même que Sellal ait intervenu en personne pour le ramener à la raison. C’est dire la gravité de la situation dans un football laminé par le bricolage, le népotisme, le clientélisme et on ne sait quoi encore. Est-il normal qu’un président d’un aussi prestigieux club tienne des propos très graves si vraiment il ne détient pas les preuves de ses assertions ? De toute façon, Hammar a eu le courage de déballer tout ce qu’il avait sur le cœur et mis le doigt sur la plaie et ravivé le mal de notre football. Il est tout à fait normal que les Sétifiens suspectent certains cercles d’avoir ourdi un complot contre leur club. La très mauvaise prestation de l’homme en noir lors du match ESS-USMH (0-0) a quelque part légitimement confirmé leur doute. Ils ne se sont pas tus et comptent aller jusqu’au bout pour dévoiler ce complot, s’il en est un bien évidemment. Les jours à venir risquent d’être très chauds et s’annoncent brumeux pour le football, enlisé dans les affaires scabreuses. Hammar brise le tabou et rompt le devoir de réserve en étalant sur la place publique certaines vérités renversantes. Il n’a épargné personne ni fait dans la dentelle. Il a tout déballé alors que le championnat tire à sa fin et que ça sent le roussi un peu partout sur nos terrains de football. De très graves accusations sont proférées contre Kerbadj qui, selon lui, est la source de tous les malheurs de l’Entente. Il est allé jusqu’à menacer le retrait de l’ESS.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le Premier ministre présentera aujourd'hui le plan d'action du gouvernement devant l'APN

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub