Infos en ligne:
  • Le président Bouteflika charge M. Tebboune d'assurer l'intérim du ministère du Commerce ...

  • "Presque impossible" que M'bolhi joue contre la Tunisie ...

  • Plus de 80 morts dans l'attentat contre un camp de regroupement de l'armée à Gao ...

  • Procédure judiciaire contre le général Nezzar à Genève ...

  • Le ministère de l'Education entame mardi des rencontres bilatérales avec les syndicats ...

  • Convention entre Cnep et Tahkout manufacturing company ...

  • L'année 2017 sera une "étape nouvelle" pour le renforcement du dialogue avec le partenaire social  ...

  • Mahrez dans le Top 20 avec 67,8 millions d'euros ...

  • L'affaire du baron de la drogue évadé de prison d'El Harrach ...

  • Lancement lundi prochain des préparatifs pour les législatives de 2017 ...

Quotidien d'information indépendant - n° 5753 - Samedi 21 Janvier 2017

1 400 enfants tués, 2.000 écoles hors d'usage

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Près de 1 400 enfants yéménites sont morts et quelque 2 000 écoles sont hors d'usage depuis l'escalade du conflit meurtrier au Yémen en mars 2015, a annoncé mercredi à Sanaa le Fonds de l'ONU pour l'enfance (Unicef).

«Depuis l'escalade du conflit, les Nations unies ont pu vérifier que près de 1 400 enfants ont été tués et plus de 2 140 blessés», a déclaré à la presse la représentante au Yémen de l'Unicef, Meritxell Relano. «Près de 2 000 écoles au Yémen ne peuvent plus servir parce qu'elles ont été détruites, endommagées, servent à accueillir des familles de déplacés ou sont utilisées à des fins militaires», a-t-elle ajouté. Mme Relano a notamment cité la mort confirmée mardi d'un enfant près d'une école au nord de Sanaa lors d'un raid aérien qui en a blessé quatre autres. Un responsable militaire et une source médicale yéménites ont donné un autre bilan de ce raid attribué à la coalition sous commandement saoudien, parlant de cinq morts, dont deux enfants, et de 13 blessés. L'attaque a visé un marché près de l'école al-Falah dans le secteur de Nihm, au nord-est de la capitale, sous contrôle des rebelles Houthis. «Les écoles doivent être des zones de paix, des sanctuaires où les enfants peuvent apprendre, grandir, jouer et être en sécurité», a poursuivi la représentante de l'Unicef. Elle a renouvelé l'appel du Fonds à toutes les parties en conflit et à celles qui ont de l'influence sur les protagonistes à «protéger les enfants et à cesser les attaques contre les infrastructures civiles». Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le conflit au Yémen a fait plus de 7.350 morts et 39.000 blessés en 20 mois, des chiffres qui incluent les civils et les combattants.

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

Conférence de presse du sélectionneur national Leekens et Mandi

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub