Infos en ligne:
  • L'Algérie rejette catégoriquement les graves accusations marocaines sur des ressortissants syriens ...

  • L'Etat ne renoncera pas à l'intérêt qu'il porte aux jeunes ...

  • Un chercheur du CDER réalise une voiture électrique ...

  • CAN-2019, l'objectif assigné au sélectionneur à Alkaraz ...

  • Fermeture de l'aéroport de Hassi Messaoud suite à l'endommagement de la roulette d'un avion ...

  • Le journal Liberté absent des kiosques en raison d'une grève des travailleurs ...

  • Huit cas de fièvre aphteuse enregistrés dans le milieu bovin ...

  • Un psychopathe met le feu à une mosquée à Tébessa ...

  • Lucas Alcaraz est nommé nouveau sélectionneur de l'équipe algérienne de football ...

  • Les réserves de change toujours au dessus de 100 milliards de dollars ...

Quotidien d'information indépendant - n° 5833 - Lundi 24 Avril 2017

Jeudi

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Appel d’un criminel de guerre
Selon l’agence de presse irakienne Alsumaria News citant des sources bien informées dans la province de Ninive, le chef du groupe terroriste Daesh, Abou Bakr Al-Baghdadi, a appelé les daeshistes à lancer des attaques d’envergure contre les pays arabes et européens.

Cette agence de presse, citant une source bien informée souhaitant garder l’anonymat, a déclaré qu’Abou Bakr Al-Baghdadi a appelé toutes les cellules inactives déployées dans les pays arabes et européens à redoubler les tentatives pour prendre pour cibles des installations pétrolières et des intérêts étrangers des pays membres de la coalition internationale anti-Daesh. Abou Bakr Al-Baghdadi a appelé les terroristes à multiplier les attaques terroristes sanglantes pour la multiplication des pertes en vies humaines, a indiqué la même source.

Revendication
Le groupe terroriste takfiriste Daesh a revendiqué l’attentat mené la nuit du nouvel An contre une boîte de nuit à Istanbul, attentat qui a fait 39 morts et 69 blessés, précise Reuters. Les sources d’information ont fait état de l’arrestation de huit personnes soupçonnées d’implication dans l’attentat. Selon le journal turc Daily Sabah, la police se refuse à davantage de détails sur les suspects arrêtés, enattendant que l’enquête aboutisse.

Accusations
Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, le groupe État islamique a accusé la Turquie, pays peuplé majoritairement de musulmans, de s'être alliée aux chrétiens, vraisemblablement une allusion à la coalition internationale anti-djihadiste menée par Washington et dont fait partie Ankara.

Attentat
La Turquie a de nouveau été frappée par le terrorisme. L'explosion d'un véhicule piégé à l'extérieur d'un tribunal dans la ville turque d'Izmir a coûté la vie à quatre personnes dont deux kamikazes et un policier, a annoncé le gouverneur d'Izmir, Erol Ayyildiz. Cité par l'agence de presse officielle turque Anadolu, le gouverneur a fait savoir qu'une femme huissier du tribunal a été tuée également dans l'attentat. M. Ayyildiz a affirmé que le nombre de blessés est de sept, à savoir trois policiers et quatre civils.
L'attaque est survenue près d'un point de contrôle du tribunal et un échange de tirs a eu lieu entre la police et trois assaillants, dont deux ont été abattus par la suite et un autre en fuite. Deux kalachnikovs, huit bombes artisanales et huit lance-roquettes ont été retrouvées sur les terroristes, selon le gouverneur d'Izmir. Les premiers éléments indiquent que le Parti des travailleurs du Kurdistan, PKK, est derrière l'attentat, a dit M. Ayyildiz.

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

600 documents historiques mis aux enchères en France rachetés par l'Algérie

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub