Infos en ligne:
  • Kheireddine Zetchi élu nouveau président de la Fédération algérienne de football ...

  • Abdelmoumen Ould Kaddour nommé nouveau P-dg de Sonatrach ...

  • Le Président Bouteflika reçoit M. Messahel ...

  • Le 13ème round des négociations prévu pour le semestre en cours ...

  • La Turquie menace d'annuler le pacte migratoire avec l'UE ...

  • Le chef de mission du FMI relève les réformes opérées dans l'investissement, la compétitivité et les PME ...

  • L'AG élective reportée au 27 avril, le dépôt des candidatures rouvert ...

  • Les législatives seront un test pour les médias dans le respect de l'éthique et de la déontologie ...

  • Le Président se porte bien» ...

  • La visite du président iranien en Algérie reportée à la demande de la partie iranienne ...

Quotidien d'information indépendant - n° 5806 - Jeudi 23 Mars 2017

LF 2017 : «La hausse n'a pas touché tous les prix»

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

«Parler de hausse générale des prix est un constat biaisé. La hausse n'a pas touché tous les prix», a informé, hier, le directeur général du contrôle économique et de la répression des fraudes auprès du ministère du Commerce, Abderrahmane Benhazil.

Selon les informations de l’APS, le même responsable a indiqué que les opérations de contrôle menées par les services du ministère du Commerce depuis ces derniers mois n'ont pas révélé l'existence de stocks de marchandises dissimulés à des fins spéculatives, soulignant que la hausse de la TVA, qui est passée de 17 à 19% dans le cadre de la loi de finances 2017, «ne peut en aucun cas provoquer une flambée des prix. D'ailleurs, les augmentations constatées pour quelques produits seulement sont insignifiantes». «La hausse de la TVA est insignifiante et ne peut en aucun cas engendrer une hausse des prix. La réalité sur le terrain est que les prix de large consommation soutenus par l'Etat ou non, n'ont pas connu d'augmentations», a-t-il ajouté. Dans ce sillage, il soutient que les interventions quotidiennes des services du ministère du Commerce n'ont révélé, depuis l'entrée en vigueur des dispositions de la loi de finances 2017, que quelques augmentations pour certains produits laitiers et maraîchers.

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

Les premiers mini-sessions nationales sur le micro-entreprise

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub