Infos en ligne:
  • Le président Bouteflika charge M. Tebboune d'assurer l'intérim du ministère du Commerce ...

  • "Presque impossible" que M'bolhi joue contre la Tunisie ...

  • Plus de 80 morts dans l'attentat contre un camp de regroupement de l'armée à Gao ...

  • Procédure judiciaire contre le général Nezzar à Genève ...

  • Le ministère de l'Education entame mardi des rencontres bilatérales avec les syndicats ...

  • Convention entre Cnep et Tahkout manufacturing company ...

  • L'année 2017 sera une "étape nouvelle" pour le renforcement du dialogue avec le partenaire social  ...

  • Mahrez dans le Top 20 avec 67,8 millions d'euros ...

  • L'affaire du baron de la drogue évadé de prison d'El Harrach ...

  • Lancement lundi prochain des préparatifs pour les législatives de 2017 ...

Quotidien d'information indépendant - n° 5753 - Samedi 21 Janvier 2017

LF 2017 : «La hausse n'a pas touché tous les prix»

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

«Parler de hausse générale des prix est un constat biaisé. La hausse n'a pas touché tous les prix», a informé, hier, le directeur général du contrôle économique et de la répression des fraudes auprès du ministère du Commerce, Abderrahmane Benhazil.

Selon les informations de l’APS, le même responsable a indiqué que les opérations de contrôle menées par les services du ministère du Commerce depuis ces derniers mois n'ont pas révélé l'existence de stocks de marchandises dissimulés à des fins spéculatives, soulignant que la hausse de la TVA, qui est passée de 17 à 19% dans le cadre de la loi de finances 2017, «ne peut en aucun cas provoquer une flambée des prix. D'ailleurs, les augmentations constatées pour quelques produits seulement sont insignifiantes». «La hausse de la TVA est insignifiante et ne peut en aucun cas engendrer une hausse des prix. La réalité sur le terrain est que les prix de large consommation soutenus par l'Etat ou non, n'ont pas connu d'augmentations», a-t-il ajouté. Dans ce sillage, il soutient que les interventions quotidiennes des services du ministère du Commerce n'ont révélé, depuis l'entrée en vigueur des dispositions de la loi de finances 2017, que quelques augmentations pour certains produits laitiers et maraîchers.

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

Conférence de presse du sélectionneur national Leekens et Mandi

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub