Infos en ligne:
  • Lebib se retire de la course ...

  • Le président Bouteflika nomme les membres du gouvernement ...

  • Le président Bouteflika nomme Abdelmadjid Tebboune Premier ministre ...

  • Alcaraz boucle sa tournée européenne, 17 joueurs rencontrés ...

  • Aucune victime algérienne n'est à déplorer suite à l'attentat de Manchester ...

  • L'entraîneur Badou Zaki s'engage officiellement avec l'US Tanger ...

  • Démission du président Mahfoud Kerbadj ...

  • AG extraordinaire mercredi sur fond de tension ...

  • Tous les vols de la compagnie Air Algérie en partance d'Algérie suspendus en raison d'une grève ...

  • Les demi-finales reportées aux 20 et 24 juin prochain ...

Quotidien d'information indépendant - n° 5860 - Samedi 27 Mai 2017

LF 2017 : «La hausse n'a pas touché tous les prix»

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

«Parler de hausse générale des prix est un constat biaisé. La hausse n'a pas touché tous les prix», a informé, hier, le directeur général du contrôle économique et de la répression des fraudes auprès du ministère du Commerce, Abderrahmane Benhazil.

Selon les informations de l’APS, le même responsable a indiqué que les opérations de contrôle menées par les services du ministère du Commerce depuis ces derniers mois n'ont pas révélé l'existence de stocks de marchandises dissimulés à des fins spéculatives, soulignant que la hausse de la TVA, qui est passée de 17 à 19% dans le cadre de la loi de finances 2017, «ne peut en aucun cas provoquer une flambée des prix. D'ailleurs, les augmentations constatées pour quelques produits seulement sont insignifiantes». «La hausse de la TVA est insignifiante et ne peut en aucun cas engendrer une hausse des prix. La réalité sur le terrain est que les prix de large consommation soutenus par l'Etat ou non, n'ont pas connu d'augmentations», a-t-il ajouté. Dans ce sillage, il soutient que les interventions quotidiennes des services du ministère du Commerce n'ont révélé, depuis l'entrée en vigueur des dispositions de la loi de finances 2017, que quelques augmentations pour certains produits laitiers et maraîchers.

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

Le premier ministre précise sur le soutien de l'État pour les nouvelles entreprises

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub